Allemagne: une poupée connectée retirée de la vente

Press Report

Sources d'information sur le produit mis à jour en continu

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+

Ads

17 février 2017 19:17:15 LE FIGARO - Le Figaro Economie - Flash Eco - Toute l'actualité économique

La poupée connectée "Mon amie Cayla" est désormais interdite à la vente en Allemagne, a annoncé vendredi l'Agence fédérale des réseaux, qui estime que ce jouet peut espionner les enfants. L'agence demande aux parents en possession du jouet "de prendre leurs responsabilités et de rendre la poupée inoffensive", sans donner plus de consignes sur une éventuelle destruction ou désactivation. "La poupée Cayla est interdite en Allemagne. Il est question ici de la protection des plus faibles de notre société", a déclaré, dans un communiqué, le président de l'Agence, Jochen Homann. "Les objets, qui dissimulent des caméras et des micros et donc peuvent transférer des données sans qu'on le remarque, mettent en danger la vie privée des gens. Cela vaut aussi pour les jouets", a-t-il argumenté. "Mon amie Cayla", de l'américain Genesis Toys et distribuée en Europe par le britannique Vivid Toy Group, est une poupée connectée de 46 centimètres, contrôlable à distance par un téléphone portable. Les enfants ont la possibilité de poser des questions simples à la poupée qui leur répond et peut aussi leur raconter des histoires. L'Agence fédérale des réseaux a rappelé qu'était interdit en Allemagne tout jouet capable d'émettre et d'enregistrer des images et des sons en cachette, car il y a un risque que soit enregistrée et transférée, à l'insu des parents, une conversation de l'enfant avec une autre personne, ou encore que les enfants soient démarchés directement par une entreprise. L'agence allemande ne prévoit pas de contacter les parents ayant acheté une poupée Cayla. Si "de premiers jouets de ce type sont déjà retirés du marché en coopération avec les distributeurs", d'autres jouets dits "interactifs" seront examinés, ajoute l'agence. L'Association européenne de défense des consommateurs (BEUC), qui avait déjà alerté sur les dangers de ces jouets connectés en décembre, a salué la décision allemande, mais a estimé aussi que cela "illustre à quel point les consommateurs ne sont pas protégés dans un monde de plus en plus connecté". "Les autres pays de l'Union européenne devraient suivre l'exemple du régulateur allemand et retirer ce produit du marché", poursuit l'association, réclamant également un renforcement de la législation européenne en matière de menaces informatiques. Article complet sur Allemagne: une poupée connectée retirée de la vente

Vice Toutes les nouvelles Time17 février 2017 19:17:15


Ads

Le Bachelor a le vent en poupe

1.6189716 20 février 2017 07:04:53 LEXPRESS.fr - Rss A la Une

Les Bachelors d'écoles de commerce, en trois ans après le bac, conjuguent formation généraliste en management, professionnalisation et ouverture internationale. Présentation.

Vice Toutes les nouvelles Time20 février 2017 07:04:53


Thomson a le vent en poupe

1.6189716 24 décembre 2016 09:38:59 LE FIGARO - Le Figaro Sport - Flash Actu - Toute l'actualité sportive

Le dauphin d'Armel Le Cléac'h profite de sa vitesse elevée pour refaire son retour sur le leader. Poussés par des vents à 18 nœuds de moyenne, Alex Thomson est désormais à 704 milles de Banque Populaire VIII, samedi à 9h00 soit 110 de moins que vendredi soir. Le monocoque Hugo Bosse devrait franchir le cap Horn dimanche après-midi. Classement du Vendée Globe samedi à 9h00 : 1. Armel Le Cléac'h (FRA/Banque Populaire VIII) à 6838 milles de l'arrivée 2. Alex Thomson (GBR/Hugo Boss) à 704,25 milles du premier 3. Jérémie Beyou (FRA/Maître Coq) à 1461,17 4. Jean-Pierre Dick (FRA/St-Michel-Virbac) à 2099,62 5. Yann Eliès (FRA/Quéguiner-Leucémie Espoir) à 2225,92 6. Jean Le Cam (FRA/Finistère Mer Vent) à 2299,9 7. Paul Meilhat (FRA/SMA) à 3377,45 8. Louis Burton (FRA/Bureau Vallée) à 3558,62 9. Nandor Fa (HON/Spirit of Hungary) à 4179,95 10. Conrad Colman (NZL/Foresignt Natural Energy) à 4723,22 ... 16. Fabrice Amedeo (FRA/Nexrest-Matmut) à 5793,22 milles

Vice Toutes les nouvelles Time24 décembre 2016 09:38:59


L'apprentissage a le vent en poupe

1.6189716 01 août 2016 16:47:46 LE FIGARO - Le Figaro Economie - Flash Eco - Toute l'actualité économique

L' apprentissage a connu un regain de forme pendant l'année scolaire 2015-2016, avec un hausse de 5% des nouveaux contrats, selon des données provisoires mises en ligne par le ministère du Travail. Entre juin 2015 et mai 2016, 283.380 contrats d'apprentissage ont été signés, après 269.910 sur la période précédente, selon les données consultées lundi par l'AFP. Dans le détail, 271.050 nouveaux contrats (+9.620, +3,7%) ont été conclus dans le privé et 12.330 dans le public (+3.850, +45,4%). Dans le public, la très forte hausse s'explique par la politique volontariste du gouvernement dans la fonction publique d'Etat, où il ambitionne d'accueillir 10.000 apprentis en 2017, contre quelques centaines auparavant. L'objectif intermédiaire de 4.000 apprentis en 2015 a été atteint, selon des chiffres publiés fin juin par le ministère de la Fonction publique. Dans le privé, les bons chiffres coïncident avec l'entrée en vigueur en juin 2015 de l'aide "TPE-jeunes apprentis": pour toute embauche d'un apprenti mineur, les entreprises de moins de 11 salariés bénéficient, la première année, d'une aide forfaitaire de 4.400 euros, correspondant au salaire minimum de l'apprenti et aux cotisations sociales. Ils se situent également dans un contexte de reprise des créations d'emplois dans le secteur privé. Le gouvernement a mis en place, depuis mi-2014, un nouveau régime d'aides aux entreprises embauchant des apprentis, dans le but de relancer un dispositif en perte de vitesse depuis 2013. Accessible aux jeunes de moins de 25 ans, l'apprentissage est une formation initiale qui alterne cours théoriques et périodes en entreprise. Le dispositif est jugé efficace pour l'insertion professionnelle, mais souffre d'une image dégradée.

Vice Toutes les nouvelles Time01 août 2016 16:47:46


Brexit: le camp du maintien dans l'UE a le vent en poupe

1.6189716 26 mai 2016 08:07:45 LEXPRESS.fr - Rss A la Une

Londres - Une série de sondages récents donne une nette avance au camp du maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, offrant un avantage psychologique certain à ceux qui militent pour rester dans le giron européen à quatre semaines du référendum.

Vice Toutes les nouvelles Time26 mai 2016 08:07:45


La poésie a le vent en poupe

1.6189716 03 avril 2016 07:26:42 LEXPRESS.fr - Rss A la Une

Et si le moins médiatique des genres littéraires devenait le tube du printemps?

Vice Toutes les nouvelles Time03 avril 2016 07:26:42


Le «lab» a le vent en poupe

1.6189716 14 mars 2016 14:46:34 Liberation - A la une sur Libération

Après le lab culturel de Google, le plus techno de l'usine IO ou de Leroy Merlin, Ikea vient à son tour de mettre en place un espace où ingénieurs et créatifs peuvent librement phosphorer, à Copenhague.

Vice null Time14 mars 2016 14:46:34


En Indonésie, les motos taxis pour femmes voilées ont le vent en poupe

1.4166001 30 décembre 2015 08:27:08 LEXPRESS.fr - Rss A la Une

Jakarta - Elles portent le foulard islamique sur des motos taxis qui zigzaguent entre les bouchons des grandes villes d'Indonésie. Ce mode de transport dédié aux femmes attachées aux préceptes de l'islam a le vent en poupe dans le pays musulman le plus peuplé au monde.

Vice Toutes les nouvelles Time30 décembre 2015 08:27:08


Facs, écoles d’ingénieurs… les formations qui ont le vent en poupe

1.4166001 14 décembre 2015 16:37:13 Le Monde.fr - Actualité à la Une

Les inscriptions en écoles d’ingénieurs augmentent, celles des écoles de commerce se stabilisent, tandis que l’université voit son nombre d’étudiants repartir à la hausse.

Vice Toutes les nouvelles Time14 décembre 2015 16:37:13


Le foie gras a le vent en poupe

1.4166001 18 juillet 2015 11:08:26 LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash Actu

Après une année 2013 en repli, la production française de foie gras a progressé de 1,3% en 2014 avec des exportations en hausse vers l'Asie, où Hong-Kong, Vietnam et Corée ont rejoint le club des clients sérieux, selon le bilan statistique du ministère de l'Agriculture. En 2014 la production française de foie gras d'oie et de canard a atteint 19.300 tonnes, majoritairement localisée dans le Grand Ouest du pays (97% du total), précise le bulletin Agreste). La consommation moyenne nationale (276 grammes par personne par an) s'est légèrement contractée (-1% sur un an, en baisse de 9% sur quatre ans), mais les exportations qui marquaient le pas depuis 2011 ont recommencé à progresser de 5% sur l'année à près de 5.000 tonnes, "proches du niveau record" enregistré en 2010, note Agreste. Si l'Union européenne reste largement en tête des acheteurs étrangers, notamment en foie cru dont les ventes ont bondi de 12% - l'Espagne est le premier client européen avec près de 1.500 t, devant la Belgique - le Japon est de loin le premier client hors UE avec 600 tonnes, en hausse de 3% sur un an, et Hong Kong se place en troisième position (après la Suisse) avec des achats qui ont bondi de 40% par rapport à 2013, pour atteindre 200 tonnes. Singapour et la Thaïlande, clients relativement récents en foie gras français, ont stabilisé leurs importations (autour de 80 t) mais le Vietnam les a quadruplés depuis 2013 (24 tonnes), la Corée du Sud les a triplés (18 tonnes) et les ventes vers l'Océanie ont aussi progressé de 13% (28 tonnes). Surtout, les quatre premiers mois de 2015 confirment la tendance avec des exportations en hausse de 3% sur la période et même de 11% hors UE, avec de nouveaux marchés comme Taiwan, qui s'est ouvert fin 2014 et représente 11 tonnes en quatre mois, et la reprise attendue du commerce vers la Californie, qui autorise de nouveau les restaurateurs à proposer du foie gras à leur menu. Très limitées depuis 2010, les ventes américaines atteignaient 1.000 tonnes en 2009. La France continue de dominer la production mondiale, qui a atteint environ 26.600 tonnes en 2014, en progression de 600 tonnes sur un an, selon l'Institut de l'aviculture (Itavi), dont près de 25.500 tonnes pour l'Europe avec, outre la France, la Bulgarie (2.600 t) et la Hongrie (2.500 t).

Vice Toutes les nouvelles Time18 juillet 2015 11:08:26


Le foie gras a le vent en poupe

1.2142286 18 juillet 2015 11:04:51 LE FIGARO - Le Figaro Economie - Flash Eco - Toute l'actualité économique

Après une année 2013 en repli, la production française de foie gras a progressé de 1,3% en 2014 avec des exportations en hausse vers l'Asie, où Hong-Kong, Vietnam et Corée ont rejoint le club des clients sérieux, selon le bilan statistique du ministère de l'Agriculture. En 2014 la production française de foie gras d'oie et de canard a atteint 19.300 tonnes, majoritairement localisée dans le Grand Ouest du pays (97% du total), précise le bulletin Agreste). La consommation moyenne nationale (276 grammes par personne par an) s'est légèrement contractée (-1% sur un an, en baisse de 9% sur quatre ans), mais les exportations qui marquaient le pas depuis 2011 ont recommencé à progresser de 5% sur l'année à près de 5.000 tonnes, "proches du niveau record" enregistré en 2010, note Agreste. Si l'Union européenne reste largement en tête des acheteurs étrangers, notamment en foie cru dont les ventes ont bondi de 12% - l'Espagne est le premier client européen avec près de 1.500 t, devant la Belgique - le Japon est de loin le premier client hors UE avec 600 tonnes, en hausse de 3% sur un an, et Hong Kong se place en troisième position (après la Suisse) avec des achats qui ont bondi de 40% par rapport à 2013, pour atteindre 200 tonnes. Singapour et la Thaïlande, clients relativement récents en foie gras français, ont stabilisé leurs importations (autour de 80 t) mais le Vietnam les a quadruplés depuis 2013 (24 tonnes), la Corée du Sud les a triplés (18 tonnes) et les ventes vers l'Océanie ont aussi progressé de 13% (28 tonnes). Surtout, les quatre premiers mois de 2015 confirment la tendance avec des exportations en hausse de 3% sur la période et même de 11% hors UE, avec de nouveaux marchés comme Taiwan, qui s'est ouvert fin 2014 et représente 11 tonnes en quatre mois, et la reprise attendue du commerce vers la Californie, qui autorise de nouveau les restaurateurs à proposer du foie gras à leur menu. Très limitées depuis 2010, les ventes américaines atteignaient 1.000 tonnes en 2009. La France continue de dominer la production mondiale, qui a atteint environ 26.600 tonnes en 2014, en progression de 600 tonnes sur un an, selon l'Institut de l'aviculture (Itavi), dont près de 25.500 tonnes pour l'Europe avec, outre la France, la Bulgarie (2.600 t) et la Hongrie (2.500 t).

Vice Toutes les nouvelles Time18 juillet 2015 11:04:51