accident dans le calvados 2013

Press Report

Sources d'information sur le produit mis à jour en continu

Share on Facebook Share on Twitter Share on Google+

Ads

Pompiers: le Calvados "bafoue" le principe de gratuité

28 mars 2016 12:54:12 LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash Actu

La décision prise dans le Calvados de facturer aux usagers certaines interventions des sapeurs-pompiers "bafoue" le principe de gratuité des secours, a affirmé lundi à l'AFP le président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. "Le principe de gratuité des secours est bafoué", a déclaré le colonel Eric Faure, regrettant "un effet de communication" ou encore "une sorte de populisme", au détriment de la mission fondamentale de "sécurité publique". Le 21 mars, le conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Calvados, dirigé par le président (UDI) du département Jean-Léonce Dupont, a décidé d'assortir d'une contribution forfaitaire certaines interventions du SDIS. A compter du 1er avril, il en coûtera ainsi 463 euros pour un déblocage d'ascenseur ou pour une "levée de doute alarme incendie", 410 euros pour un "appel abusif avec engagement", 241 euros pour une personne en état d'ébriété ou pour un "relevage à domicile sans transport", à la suite d'un malaise par exemple. "Aujourd'hui, tous les SDIS ont pris des dispositions pour facturer les interventions abusives. Il existe déjà des dérogations, comme le principe du pollueur-payeur pour la pollution d'une rivière par exemple, mais aussi pour des interventions qui relèvent plus du confort que de la sécurité publique, comme pour un nid de guêpes. Mais là, on est face à autre chose", a souligné le colonel Faure. "Par exemple, a-t-il détaillé, une personne âgée qui tombe de son lit et appuie sur son bouton d'alarme. Dans le Calvados, les appels de télé-alarme arrivent directement chez les pompiers, qui vont intervenir. Alors pour la personne âgée, c'est la double peine: elle paye une société pour avoir cette alarme et va devoir en plus payer 241 euros aux pompiers qui l'ont relevée". Autre exemple, donné dans la matinée sur RMC, celui d'une personne ivre sur la voie publique: "si on appelle les pompiers, a souligné le colonel Faure, ce n'est pas parce qu'elle fait du bruit, mais parce que c'est une personne qui souffre". "A faire peur aux gens, on risque d'engendrer des accidents. Certains n'oseront pas appeler", a-t-il dit à l'AFP. Dans le Calvados, la décision annoncée a été dénoncée par des élus de gauche comme une "atteinte au service public" de la part de la majorité départementale qui a déjà "supprimé plusieurs dizaines de postes de sapeurs-pompiers en 3 ou 4 mois". LIRE AUSSI : » La Cour des comptes préconise déjà aux pompiers de faire payer des interventions

Vice Toutes les nouvelles Time28 mars 2016 12:54:12


Ads

Pompiers: le Calvados "bafoue" le principe de gratuité

28 mars 2016 12:50:23 LE FIGARO - Le Figaro Economie - Flash Eco - Toute l'actualité économique

La décision prise dans le Calvados de facturer aux usagers certaines interventions des sapeurs-pompiers "bafoue" le principe de gratuité des secours, a affirmé lundi à l'AFP le président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. "Le principe de gratuité des secours est bafoué", a déclaré le colonel Eric Faure, regrettant "un effet de communication" ou encore "une sorte de populisme", au détriment de la mission fondamentale de "sécurité publique". Le 21 mars, le conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) du Calvados, dirigé par le président (UDI) du département Jean-Léonce Dupont, a décidé d'assortir d'une contribution forfaitaire certaines interventions du SDIS. A compter du 1er avril, il en coûtera ainsi 463 euros pour un déblocage d'ascenseur ou pour une "levée de doute alarme incendie", 410 euros pour un "appel abusif avec engagement", 241 euros pour une personne en état d'ébriété ou pour un "relevage à domicile sans transport", à la suite d'un malaise par exemple. "Aujourd'hui, tous les SDIS ont pris des dispositions pour facturer les interventions abusives. Il existe déjà des dérogations, comme le principe du pollueur-payeur pour la pollution d'une rivière par exemple, mais aussi pour des interventions qui relèvent plus du confort que de la sécurité publique, comme pour un nid de guêpes. Mais là, on est face à autre chose", a souligné le colonel Faure. "Par exemple, a-t-il détaillé, une personne âgée qui tombe de son lit et appuie sur son bouton d'alarme. Dans le Calvados, les appels de télé-alarme arrivent directement chez les pompiers, qui vont intervenir. Alors pour la personne âgée, c'est la double peine: elle paye une société pour avoir cette alarme et va devoir en plus payer 241 euros aux pompiers qui l'ont relevée". Autre exemple, donné dans la matinée sur RMC, celui d'une personne ivre sur la voie publique: "si on appelle les pompiers, a souligné le colonel Faure, ce n'est pas parce qu'elle fait du bruit, mais parce que c'est une personne qui souffre". "A faire peur aux gens, on risque d'engendrer des accidents. Certains n'oseront pas appeler", a-t-il dit à l'AFP. Dans le Calvados, la décision annoncée a été dénoncée par des élus de gauche comme une "atteinte au service public" de la part de la majorité départementale qui a déjà "supprimé plusieurs dizaines de postes de sapeurs-pompiers en 3 ou 4 mois". LIRE AUSSI : » La Cour des comptes préconise déjà aux pompiers de faire payer des interventions

Vice Toutes les nouvelles Time28 mars 2016 12:50:23


Calvados: les sapeurs-pompiers en grève

31 décembre 2015 17:25:31 LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash Actu

Les sapeurs-pompiers professionnels du Calvados étaient en grève aujourd'hui pour dénoncer "l'absence de dialogue social" avec leur direction et le président du Conseil départemental Jean-Léonce Dupont (UDI), un mouvement prévu pour durer au moins jusqu'au 5 janvier. Selon Gaëtan Lechevalier, le secrétaire du syndicat CGT du SDIS 14, "100% des sapeurs-pompiers professionnels de l'agglomération caennaise" étaient en grève et le mouvement, appelé par une intersyndicale CGT, CFTC et Autonomes, touchait également les services d'incendie et de secours d'autres villes du département, comme Falaise ou Cabourg. La grève qui a démarré en début de semaine à Caen, n'affectera toutefois pas les secours pour la soirée du réveillon de la Saint-Sylvestre, car les gardes et les interventions sont normalement assurées par du personnel réquisitionné, a précisé le responsable syndical. Le mouvement témoigne des tensions grandissantes opposant depuis plusieurs mois les sapeurs pompiers à Jean-Léonce Dupont, président du Conseil départemental, qui préside à ce titre le conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS). Parmi les griefs : la fermeture, pour raisons d'économie, du centre de secours du centre de Caen, un des trois de la ville et qui assurait notamment de nombreuses interventions de nuit, ainsi que la perte de 40 effectifs en six mois, qui "ont entraîné une surcharge de travail" pour les 400 sapeurs-pompiers du département, selon Gaëtan Lechevalier. Les syndicats dénoncent aussi "le non-respect du règlement sur le temps de travail" par leur tutelle, ainsi que "l'autoritarisme et l'absence de dialogue social de leur direction". Le 24 décembre, 67 sapeurs-pompiers du département ont déposé une plainte pour "mal-être et harcèlement au travail". Sur le plan juridique toujours, le tribunal administratif de Caen a réintégré hier dans toutes ses fonctions l'ancien directeur du SDIS 14, mis à l'écart en juin 2013. Dans un bref communiqué, le sénateur Jean-Léonce Dupont a déclaré "prendre acte de cette décision", et indiqué qu'il allait "prendre l'attache des représentants de l'Etat afin d'en étudier toutes les conséquences". Le président du Conseil départemental a également prévu de recevoir les représentants des grévistes le mardi 5 janvier.

Vice Toutes les nouvelles Time31 décembre 2015 17:25:31


Résultats du 2e tour des élections régionales 2015 dans le Calvados

13 décembre 2015 23:56:37 LEXPRESS.fr - Rss A la Une

Régionales 2015 (2e tour) : Hervé MORIN (Union de la Droite) en tête dans le Calvados.

Vice Toutes les nouvelles Time13 décembre 2015 23:56:37


Accidents de train: 1000 morts en Europe (2013)

23 octobre 2014 17:59:18 LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash Actu

Un peu plus de 1.000 personnes sont décédées dans des accidents ferroviaires en Europe en 2013, dont une majorité de personnes qui s'étaient introduites sur les voies, selon les données publiées jeudi par l'Union internationale des chemins de fer (UIC)...

Vice Toutes les nouvelles Time23 octobre 2014 17:59:18


Espagne/Accident ferroviaire de 2013: non-lieu

08 octobre 2014 16:32:51 LE FIGARO - Le Figaro - Le Flash Actu

La justice a rendu un non-lieu pour les responsables d'Adif, gestionnaire du réseau ferré espagnol, dans l'enquête sur l'accident de train qui avait fait 79 morts en 2013 à Saint-Jacques de Compostelle, le conducteur étant désormais le seul inculpé, a-t-on appris de source judiciaire aujourd'hui...

Vice Toutes les nouvelles Time08 octobre 2014 16:32:51


Routes: l'alcool impliquée dans 29% des accidents mortels en 2013

31 juillet 2014 19:16:02 LEXPRESS.fr - RSS Société

La consommation de drogue a, elle, été constatée dans 21% des accidents mortels en 2013, selon un rapport de l'ONISR.

Vice Toutes les nouvelles Time31 juillet 2014 19:16:02


La Poste: baisse des accidents de travail

24 mars 2014 14:10:31 LE FIGARO - Le Figaro Economie - Flash Eco - Toute l'actualité économique

Le nombre d'accidents de travail à La Poste a baissé de 5% en 2013 par rapport à 2012, selon la directrice des ressources humaines (DRH) du groupe, Sylvie François, y voyant l'effet des efforts de prévention. "La fréquence et la gravité des accidents de travail a baissé de 5% en un an", a...

Vice Toutes les nouvelles Time24 mars 2014 14:10:31


Calvados/baisse du budget: manifestation

17 février 2014 14:26:18 LE FIGARO - Le Figaro Economie - Flash Eco - Toute l'actualité économique

Environ 400 personnes selon la police, 500 selon les manifestants, se sont rassemblées aujourd'hui à Caen contre la baisse des crédits alloués par le conseil général du Calvados notamment à l'autonomie des personnes âgées, conséquence du recul des ressources de cette collectivité...

Vice Toutes les nouvelles Time17 février 2014 14:26:18


Asbel Kiprop accidenté

25 novembre 2013 13:37:27 LE FIGARO - Le Figaro Sport - Flash Actu - Toute l'actualité sportive

Le Kényan Asbel Kiprop, double champion du monde de 1.500 m (2011 et 2013) et champion olympique sur cette même distance en 2008, aurait été victime dimanche soir d'un accident de la route, lui causant que de simples hématomes...

Vice Toutes les nouvelles Time25 novembre 2013 13:37:27